Décisions stratégiques: 5 résolutions pour accélérer

accélérer décisions stratégiques

Le monde bouge. De plus en plus vite. Amazon, le roi du e-commerce, ouvre des magasins physiques sans caisse et travaille sur des entrepôts volants pour révolutionner la livraison. Michelin loue l’usage de ses pneus plutôt que de les vendre.

Et vous, qu’allez-vous faire pour accélérer en 2018 ?

Parce qu’on est tous pareil… le piège est de se laisser emporter par les urgences opérationnelles, de régler les problèmes qui se succèdent sur notre bureau…

Sauf que voilà, on finit par être paralysé par cet opérationnel et donc par être moins vigilant, moins agile sur le plan stratégique.

Comment accélérer sa réflexion stratégique ? Comment atteindre son océan bleu ? Voici 5 bonnes résolutions à prendre dès maintenant !

 

Savoir s’octroyer le temps de la réflexion

Cela peut paraître trivial, mais c’est vraiment la base. Si vous ne décidez pas de vous accorder du temps pour travailler votre stratégie, vous ne le ferez pas. L’opérationnel saura vous rattraper !  Un ancien patron m’a donné un « truc » que je vais vous donner à mon tour : chaque début d’année, on prenait un de ces grands calendriers distribués par les banques, et ensemble, on posait les temps de réflexions de toute l’année. Il le posait sur son bureau pour l’avoir constamment sous les yeux. Et on s’y tenait.

 

Mettre en place un comité stratégique externe

Quand vient le temps de la décision stratégique, on est seul(e) face à nous-même. La responsabilité de prendre la bonne décision nous incombe. Ça demande du temps de prendre tous les éléments en considération, de peser chaque argument. C’est pour cela que certains chefs d’entreprise mettent en place des comités stratégiques externes. Pour avoir l’éclairage de pairs en toute bienveillance. On connait tous les bénéfices de “l’effet miroir” vous obligeant à formaliser vos réflexions… un problème bien posé est déjà à moitié résolu ! Vous allez passer à l’action plus rapidement et même plus sereinement.

 

Challenger son modèle économique en créant des startups spin-off

Il peut arriver que vous ayez la conviction d’avoir trouvé l’idée de demain, la solution pour atteindre l’océan bleu, mais que vous ayez peur de mettre en danger ce qui marche aujourd’hui. Je ne peux que vous conseiller de créer des startup spin-off, pour tester le modèle (le “lean start-up”: testez votre marché plutôt que de faire des études de marché onéreuses et peu utiles). Bien sûr vous allez engager des ressources et des fonds. Mais vous en aurez le contrôle et vous n’impacterez pas votre business actuel.

 

Engager vos collaborateurs

Accélérer est nécessaire. Mais si vous êtes le seul à le comprendre et que vos salariés freinent des 4 fers derrière, vous n’y arriverez pas. Pourquoi freiner ? Parce qu’ils ne comprennent pas où vous voulez aller, parce qu’ils ont peur d’avoir encore plus de travail. Communiquer est nécessaire … mais pas suffisant. Pour s’approprier la démarche, le projet il va falloir les impliquer dès le début dans la réflexion. On va beaucoup plus vite quand tout le monde rame dans le même sens !

 

Passons à l’entreprise étendue

Les idées n’apparaissent pas par magie. C’est une succession d’associations de choses que vous avez entendues, vues, lues qui feront qu’un jour, vous aurez l’idée qui fait la différence. Pour cela, il faut échanger, rencontrer, “sortir de sa zone de confort”, s’insérer dans des réseaux type CJD, APM, Réseau Entreprendre, des fédérations professionnelles, des accélérateurs …. Faites-le régulièrement, vous verrez, ça ouvre les perspectives.

C’est valable pour vous mais aussi pour tout votre Codir. Valorisez ceux qui vont se nourrir d’idées nouvelles à l’extérieur. L’entreprise verticale, maîtrisant “sa chaîne de valeur” est passée, l’entreprise horizontale, capable de fédérer des acteurs, de co-créer, de s’associer est devant nous.

 

Voilà les 5 bonnes résolutions business que je peux vous suggérer en ce début d’année. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

 

Bon business à vous !

 

Cyrille Corlay, fondateur de BOSS to BOSS

cyrille.corlay@bosstoboss.net

Cyrille Corlay
Share
This

Poster un commentaire